La pédagogie Freinet

celestin-freinet-cocon-compagnie.

La pédagogie Freinet

ℙédagogue passionné, Célestin Freinet se lance dès ses 1ères années d’enseignement dans des projets éducatifs loin du traditionalisme. Dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale, ses travaux sont mal vus et il sera même arrêté pendant 19 mois. Ce n’est qu’après la libération et grâce au soutien de sa femme que ses recherches et méthodes pourront aboutir à la réouverture des écoles Freinet.

.
La pédagogie Freinet repose sur 2 piliers fondamentaux : la libre expression et l’appropriation du matériel. Ainsi les élèves sont encouragés à communiquer par n’importe quel biais tant que cela favorise le lien, la coopération, la démocratie. L’exemple le plus parlant est celui de l’imprimerie présente dans les 1ères classes Freinet. Les élèves ont non seulement la possibilité d’exposer leurs idées mais ils travaillent également sur tout le processus de l’expression et de sa distribution.


Il n’y a donc pas de manuels scolaires, pas de devoirs, pas de système de notation dans les classes. Les élèves travaillent le plus souvent en groupe pour expérimenter et mener des projets collectifs. L’erreur n’est pas vu comme un frein mais au contraire comme un tâtonnement nécessaire à l’apprentissage. Pour les plus jeunes, c’est l’observation de la nature qui prime avec une grande place laissée au jeu libre et aux outils bruts afin de les manipuler et de se les approprier.

Penser la pédagogie Freinet dans une société actuelle c’est repenser la question du lien. Apprendre avec et grâce aux autres. Par la réalisation de documentaires, d’interviews, de journaux de classe (et de famille), en partageant et en écoutant ce qui est marquant pour chacun.

No Comments

Post A Comment