Le papallaitant

cocon-compagnie-papallaitant

Le papallaitant

❝ Le papallaitant

Je voulais soutenir Jade quelle que soit sa décision. S’il fallait donner un biberon, je serais là. S’il fallait soutenir pour lancer un allaitement, je serais là. Elle a finalement pris sa décision et nous avions rédigé un projet de naissance en demandant à ce que notre fille soit accueillie en peau à peau et qu’elle puisse téter comme elle le voudrait.

Puis il y a eu l’accouchement, le plus beau jour de ma vie et celui où j’ai cru tout perdre en 1sec. Je suis passé du bonheur fulgurant de voir mon bébé à la peur foudroyante de perdre ma femme. J’étais là, seul, avec 2,4kg de petite fille dans les bras. Ma femme perdait conscience. Alors j’ai suivi une sage-femme et j’ai donné un biberon de LA à Charlie. C’était la seule chose à faire et j’étais là pour elle.

Les jours qui ont suivi j’ai vu Jade se battre pour lancer sa lactation alors que notre petite fille était encore trop faible pour téter. Je l’ai aidé à installer et tenir le DAL, je donnais du LM à la tasse, je maternais notre bébé. Une fois enfin à la maison j’ai su ce qu’il fallait faire : créer une bulle. Alors je m’occupais des repas, je donnais la becquée à Jade pendant les tétées, je faisais ce que je pouvais pour que cet allaitement si précieux puisse se mettre en place.

Aujourd’hui Charlie a 14 mois et je suis fier de notre allaitement. Notre bataille à tous les 3. C’est vrai que j’aimerai pouvoir l’endormir parfois mais je suis le seul à la calmer en jouant de la guitare alors c’est mon. super pouvoir à moi !

Damien, papallaitant, co-fondateur de Cocon & cie

No Comments

Post A Comment